EXPO Henri Desbals

du 30 mai >27 juin 2017

/ Le Portrait
J’aborde le portrait par la description du caractère du sujet, dans son ensemble universel,
par son corps physique, archaïque, son moi animal (ses projections mythologiques),
son histoire et son environnement. Je tente de divulguer les secrets.

/ Démarche artistique
La vision sur la peinture et la gravure de Karine Sancerry est assez proche de la musique,
et de la danse. Elles appellent l’art du geste, exigent la synthèse de l’élément visuel,
sonore et corporel. Apporter des sons nouveaux et des émotions inconnues. Sentir, vibrer.

Son travail évolue de manière spontanée, instinctive, porté de toute son histoire et celle du monde.
Trouver l’essence, un équilibre, une justesse, ressentir une vérité.
Avec énergie et force, elle laisse à voir dans l’espace peint ou gravé, une profondeur à multiples lectures.

Elle cherche la puissance par la composition et le geste, la fragmentation du motif.
Elle conçoit le corps, organique, animal et végétal comme source d’inspiration, stimulant à la projection.
Deux mémoires. Deux traces. Celle de la nature (végétale et animale) et celle de l’ être humain.
Autant de mouvements alentours présents dans la nature, le corps et la gravure qui témoigneront du geste.